La cohabitation a bien meilleur goût?

Il y a plus de deux mois maintenant que je suis résidente belge pour la poursuite de mes études. Il y a donc plus de deux mois que je partage un appartement avec quatre autres personnes. Deux mois : un laps de temps assez grand pour apprendre certains petits trucs de la vie.

Voici donc quelques petites remarques que je dédie à ceux et celles qui désirent partir en appartement bientôt et qui choisissent la colocation.

New Girl

New Girl

Un souper presque parfait? Toute heureuse avec ses idées bien illusoires, la fille se met en tête qu’elle deviendra super copine avec ses nouvelles colocataires. Un souper commun, quelle bonne idée pour apprendre à se connaître et à développer une complicité, pense-t-elle. Bien joli ce petit plan, mais un peu décevant quand, au final, vous êtes deux à faire les courses et la popote, à entretenir la discussion (si discussion il y avait!) ou même, à meubler le silence en posant toute sorte de questions. Et encore plus détestable, quand trois semaines plus tard, cette même fille court encore après son argent! On loue chacune notre chambre, on partage l’espace commun… Et c’est à peu près tout ce que l’on a en commun! Alors pourquoi se casser le bicycle?

La propreté n’est pas chose acquise. On a tous des normes de propreté différentes. Tantôt traîneuse, tantôt freak du ménage. Je me classerais plutôt dans la seconde catégorie… Il faut s’armer de patience lorsque l’on vit à plusieurs! Voir ta colocataire manger ses toasts à la confiture de fraises directement sur la table de cuisine et y laisser ses miettes à tous les matins. Trouver une paire de ciseaux et des cheveux venant d’être coupés avec les dits ciseaux sur la table de la cuisine. Trouver des choses non identifiées dans le frigo odorant.  À un moment, ça fait son bonhomme de chemin. T’en as juste marre! Il en résulte une période de respiration, une communication sur post-it et l’instauration d’un système de chacun-sa-tablette dans le frigo.

Faire de soi un homme. Les cheveux de l’ancienne locataire, j’aurais préféré ne pas les voir! Quand ceux-ci décident de se mettre ensemble et de former un bouchon dans le fond de ton lavabo, t’as pu le choix. T’as beau regarder des vidéos sur Youtube, tu restes perplexe quant à tes capacités de plombière. Vinaigre et bicarbonate de soude? Coke? Produit déboucheur de la pharmacie? Sortir des paquets de cheveux noirs avec une broche sans oublier la face de dédain qui vient inévitablement avec? J’ai presque tout essayé et j’ai fini par arriver à mes fins. Comme quoi, on peut y arriver nous aussi… avec un minimum de tolérance!

Malgré tous ces petits compromis, il y a aussi l’autre côté de la médaille!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :