Guide du petit CouchSurfeur modèle.

La première fois que j’ai entendu le terme « Couchsurfing », j’tais pas trop sûre de comprendre ce que c’était. Si tu décortiques le mot, t’as « couch » pis « surfing », soit « sofa » pis « surfer ». Le raisonnement logique dans ma tête est évidemment « Ah, cool, tu fais du surf sur un divan avec tes souliers pour être désagréable. » Ben non. Ma passion pour être lourde chez les gens s’est transformée en une contemplation pour ce concept d’hébergement gratuit, qui s’en vient de plus en plus populaire auprès des jeunes voyageurs qui veulent pas se ruiner dans les auberges de jeunesse ou les hôtels miteux.

Je vous entends, mamans inquiètes et Peureux(ses) de ce monde. « Mais! Mais! Chez des gens qu’on connaît pas! Danger! PORQUÉ! » Du calme, les pissous. Suffit juste d’aller s’inscrire sur couchsurfing.org, checker les profils pis les ratings des potentiels hôtes selon vos destinations, envoyer un message pis THAT’S IT. C’t’un peu comme pour les auberges de jeunesse ou les hôtels, mais tu peux choisir si ton hôte va être une chix ou un albinos. C’est l’eugénisme du voyage.

Voici mes petits conseils maisons pour un surfage de sofa réussi:

  • Sleeping bag pis oreiller de voyage: Tu sais jamais sur quoi tu vas tomber. La dernière chose que tu veux, c’est de pogner des punaises de lit gonflable.
  • Bouffe: Faut pas qu’t’assumes que ton hôte va vouloir t’offrir des croissants pis des Shredded Wheats avec un côté givré en or. Achète-toi deux trois trucs avant de partir, question de pas crever de faim pis faire ton Oliver Twist rendu(e) sur place. C’est même pas bon le porridge en plus.
  • Hygiène: C’est ben rare qu’ils ont pas de douches, of course. Mais du shampoing pis du dentifrice en petite quantité, c’est jamais de trop. Une serviette de bain de transport non plus. Question de pas puer l’yable plus que l’yable lui-même.
  • Budget: C’est ben beau dire que tu paies pas ton hébergement, mais c’est pas pour autant que tu peux pas prévoir ce qui sort de ton porte-feuille. Y aller dans la modération. Un Ritz-Carlton quand tu dors sur un futon, c’est tout sauf glamour.
  • Transport: Selon la destination, essaie de choisir le sofa le plus proche possible des attractions touristiques. Comme ça, tu sauves du cash sur le bus (featuring se demander à tous les arrêts si faut descendre là) pis tu marches. Bon pour le coeur, les poumons pis les yeux. Sauf si t’es cardiaque, fumeur pis aveugle. Ça va bien ton affaire.

Compris? Good. Maintenant j’vous fais suer avec mes photos de couchsurfing prefs:

La Troisième Guerre mondiale.

La Troisième Guerre mondiale à Århus, au Danemark.

L’hospitalité, c’est bien beau, mais le ménage régulier c’t’important aussi pour un beau séjour. Prenez donc ce truc supplémentaire: fermez la porte de votre « chambre » ou « salon ». C’pareil que comme chez vos parents, sauf à des milliers de kilomètres.

IMG_5118

Gâtées pas mal.

T’sais, quand je disais de prévoir de la bouffe… Ben, des fois tu tombes aussi sur des anges sur pattes qui te donnent du BRIE PIS DU SAUCISSON pour le déjeuner. Chacun sa luck.

IMG_5078

Au final, des séjours inoubliables.

Bref, pour les sceptiques, on s’en est sorties sans un seul bobo.

Sauf quand on est parties, l’bobo au coeur.

PS: Les gonzs, merci pour les tofs. Top niveau pis toute!

Un commentaire

  1. Ping : Fakfriends_Relations_Académique_Partys_Voyages | Le couchsurfing

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :