Sigur Ros, un nouvel album… Perturbateur

Kveikur de Sigur Rós, un son à apprivoiser

À la première écoute, je ne suis pas convaincue d’aimer, trop éprise d’Àgætis Byrjun, cet album aux atmosphères vaporeuses et intangibles. Kvekur sonne plutôt celtique à certains moments; abrasif, grinçant et définitivement plus rock à d’autres. Ce qui m’agressait d’abord, car mes attentes n’auraient jamais deviné ce virage brutal, m’énergise à la seconde écoute. Et il y a toujours cette résonance réverbérante dans la voix du chanteur Jónsi. Bref, un an seulement après la sortie de l’album Valtari, le groupe islandais parvient à nous surprendre. À vous de voir s’ils seront suffisamment habiles pour conquérir vos coeurs de mélomanes. Je vous laisse avec le clip de la pièce Brennisteinn. Sinon, écoutez toute, toute, toute en cliquant sur ce lien des InRocks. L’album sera en vente dès le 18 juin.

Retour sur le Festival Fringe au Divan Orange 7 juin 2013

Emily & Ogden

Malgré les ennuis techniques, Emily Kahn a offert une prestation sensible qui a conquise ceux au premier rang. Elle aurait mérité un calme serein pour apprécier toute la splendeur qui émane de sa voix, de sa harpe et de sa candeur. À certains moments, j’aurais voulu d’ailleurs planter un paravent, une cloison entre le tintamarre hurlant de ce public navrant et indisposant et cet instant où le temps se suspend.

Lackofsleep

«On nous présentait comme un trio jazz… Anyway!», Charles Lavoie.

Le party a levé, c’est le moins qu’on puisse dire. Après la harpe, la candeur et l’éthéré, place à un rock abrasif, explosif et dérangeant. Rien de mieux pour se shaker la carcasse. Le groupe nous a offert Youth AnthemPaperwolf et la mordante Mother| Son| Ghost, mais aussi des nouvelles pièces, dont Change. Charles Lavoie est décidément un funny entertainment guy, qui se plaît à donner un show, semant une énergie contagieuse et se préoccupant du public. Trinquant entre eux à coup de Jameson, ce groupe de musiciens sherbrookois (Andy, Félix, Didier et Charles-Emmanuel) mérite effectivement qu’on lève notre verre: «Longue vie à Lackofsleep!».
https://www.youtube.com/watch?v=Emx6A5kvv04&feature=player_embedded

Sweet Mother Logic

J’ai adoré leur album, Natural History, mais en show… Après une pièce que je qualifierais d’appoint, car quel cafouillage instrumental, tout s’est rétabli. Seulement, j’ai eu l’impression de voir des musiciens très individualistes qui répètent chacun leur partition. Manquait d’unité et de plaisir sur la scène. Pourtant, quel talent! Procurez-vous l’album, je le réécoute en boucle ce matin encore.

Bonne journée pluvieuse!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :