Cher trou de cul : Déculpabilisant

chertroudecul« Je me réveille, je te vois. Je m’endors, je te vois. Je respire, je te vois. Je vois juste toi, OK ? Je vois juste… toi, Clara. »

Pour dire ce genre de choses à une fille, puis changer d’idée après 72 jours – le temps de la gestation du cochon d’Inde – et finalement rompre par internet, il faut être un vrai salaud.

À moins que la fille soit elle-même trop compliquée ?

Comment Clara peut-elle oublier Damien, son regard tendre et ses cheveux fous ? Sûrement pas en lui écrivant des courriels qui commencent par « Cher trou de cul »


Cher trou de cul
, je t’ai attendu dès la dernière minute de lecture de Désespérés s’abstenir. Tu es enfin arrivé le 27 mai dernier sur les tablettes et mon coeur sautait de joie de pouvoir enfin te lire après cette longue attente. Tu devenais de moins en moins trou de cul au long de ma lecture….jusqu’à ce que l’épilogue me laisse sur ma faim et que l’auteure me confirme que la « Saga » se terminait ainsi.

Annie Quintin a prénommé son deuxième manuscrit Cher trou de cul, ce titre aurait pu choquer, mais il se révèle plutôt accrocheur. La page couverture par son rose éclaté a elle aussi, tout pour plaire.

Ce qui est intéressant dans cette lecture, c’est que même le lecteur qui n’a pas lu son prédécesseur, Désespérés s’abstenir, peut lire et savourer Cher trou de cul sans problème. Les flashbacks et les résumés de la situation, orchestrée par l’auteure, permettre cette double vie à ce livre.

Cette histoire, elle pourrait être la vôtre, voir même la mienne. Celle de l’amour à la 2.0. Le web omniprésent, outil de communication froid et disant, dans nos vies fait maintenant partie des meubles et joue un rôle non négligeable dans nos rapports amoureux et c’est exactement ce qu’il fait entre Damien et Clara.

L’amour est un sujet utilisé ad vitam æternam dans la plupart des livres, films et chansons qui peuvent nous tomber sous la main. Comment faire alors pour se démarquer? Revisiter ce thème par un humour fort et des personnages plus imparfaits les uns que les autres. La plume d’Annie Quintin a maturé entre le premier tome et celui-ci, elle est encore plus piquante qu’elle ne l’était.

Tout ça nous donne une lecture drôle, enivrante et déculpabilisante. On voit nos traits imparfaits à travers Mélo, Yan et Clara, même Damien, et on se dit après tout, qu’on est peut-être pas aussi fou que ça.

Si vous êtes comme moi, vous adorez lire ce manuscrit de 360 pages, et le lirez probablement en moins d’une journée. Vous serez toutefois déçus, après tout ce rythme et ses émotions par le bref épilogue qui nous est offert et que la « saga » se terminait ainsi que le livre #3 serait tout autre.

Est-ce que cela veut dire qu’il y aura une suite, mais que ce ne sera plus dans la même veine? Ou plutôt que l’histoire de Clara et Damien se termine ainsi ? Je penche plutôt pour la deuxième option.

Vous cherchez une bonne lecture pour combler vos journées de pluie, de soleil et vos nuits? Cher trou de cul est LE livre qui le fera.

3d_mo_9782896494491

  • Note: 9/10
  • Prix: 28,95$
  • Date de parution: 27 Mai 2013
  • Verdict: C’est Boucle Super!

Pour me suivre sur Twitter et Pinterest ou me contacter : alexandraphilibert@bouclemagazine.com !

2 Commentaires

  1. Alexandra

    C’est un super livre! Autant tu peux le lire seul que tu peux lire le premier tome intitulé: Désespérés s’abstenir. Je te conseille de lire les deux, tu ne seras pas déçue!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :