Adieu veisalgie! (ou «Comment se remettre d’une brosse»)

Source : LaPresse

Le lendemain de la Saint-Jean Baptiste, j’ai lu que la baisse de productivité des employés suite à une soirée bien arrosée occasionnait des pertes économiques évaluées à environ 1,4 milliards de dollars par année. Impressionnant, eh? De ce fait, le pays aurait perdu beaucoup d’argent ce mardi, et en perdra de même beaucoup le 1er. Cependant, le plus important : selon un rapport de 2001 publié dans le magazine Annals of Internal Medicine, vous, en vous présentant au travail avec la gueule de bois, courez le risque accru de vous blesser, comme si les maux de tête et compagnie ne suffisaient pas.

Quoi qu’il en soit, parce que je suis gentille et que je veux votre bien, j’ai fait une petite recherche afin de vous éviter, dans le futur, quelque bobo que ce soit, et ce en appliquant un ou quelques uns des conseils ci-dessous qui pourront vous aider :

La caféine et les médicaments anti-inflammatoires

Le 31 décembre 2010, une étude publiée dans la revue scientifique en ligne PLoS One révélait que les remèdes étant généralement utilisés afin de contrer la gueule de bois – soit la caféine et les médicaments anti-inflammatoires tels que les aspirines – bloquaient les effets de l’acétate, principale cause des maux de tête occasionnés par l’alcool, et donc du gonflement des vaisseaux sanguins dans le cerveau. Il est recommandé de boire du café dans les 4 heures suivant la fin de la consommation d’alcool afin d’empêcher l’acétate de faire son œuvre.

Les fluides en soi

Provoquée par l’alcool, la déshydratation peut rapidement conduire aux maux de tête. C’est pourquoi il est préférable d’ingérer des liquides qui contreront les migraines. Certains ne jurent que par les boissons énergisantes pour refaire le plein de fluides et d’électrolytes que le corps a perdus, alors que d’autres préfèrent les jus de fruits. Par contre, l’eau remplit bien sa mission, et les boissons pour sportifs – telle que Gatorade – contribuent à la récupération des sels et des minéraux qui sont perdus suite à la déshydratation.

Les aliments salés et autres valeurs nutritives

Les aliments salés tels que les cornichons peuvent aider au remplacement des électrolytes perdus, soit les types de sels conducteurs d’électricité et importants dans la fonction des cellules, en plus de vous pousser à ingérer plus de fluides, de même que l’eau de coco. De plus, le magnésium et le potassium contenus dans les bananes, par exemple, sont utiles afin de rétablir l’ordre dans son estomac, et l’association de glucides (pain) ainsi que de protéines (bacon) se transforme en acides aminés dans le corps, qui en a besoin pour contrer l’effet de l’alcool.

Le sommeil et l’activité physique

Évidemment, le sommeil est la solution facile car on opte pour lui lorsque nous ne voulons tout simplement pas subir les effets du lendemain de veille, mais il n’y a rien de plus réparateur qu’une bonne sieste! En effet, dormir permet de ne pas avoir conscience des effets négatifs de la gueule de bois. Sinon, pratique pour se secouer et éliminer les toxines : l’exercice qui vous fera transpirer et, donc, éliminera le trop-plein d’alcool de votre corps en l’oxygénant. Pour couronner le tout, rien de tel qu’une bonne douche froide qui fera de même!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :