Après moi à La Licorne

De retour d’une tournée à travers le Québec, les Éternels Pigistes refont surface sur les planches du Théâtre La Licorne avec la pièce Après moi. Petit changement à la distribution: Philippe Lambert incarne le personnage interprété normalement par Patrice Coquereau.

apresmoi2013.01_vickyrousseau-839x405

Par un soir de tempête, cinq personnages se réfugient dans un motel de Val-d’Or. Stéphane et Simone, un couple aigri par le temps, renouent avec leurs souvenirs en louant la chambre de leurs premiers ébats amoureux. Simon, crispé, semble avoir beaucoup de difficulté à s’abandonner dans les bras de Stéphanie, une jolie coiffeuse pâmée devant lui, mais irritée par ses histoires de bouteilles à la mer. Enfin, Mathieu n’a qu’une seule intention: mettre fin à ses jours.

Christian Bégin signe «cette comédie noire qui explore l’apparition de l’Autre dans nos vies et son incidence sur notre trajectoire». Entre le couple qui baise en position du missionnaire, l’air absent et celui qui vit une aventure torride, il y a l’autre qui agonise dans une chambre banale de motel. Et pourtant, ces trois histoires qui semblent avoir rien en commun sèment tranquillement leur lot d’indices. Chacun démontre une faille au niveau de la communication. Même à deux, chacun côtoie sa solitude. De celui qui s’exprime en orateur aguerri à celui qui ne conclut jamais ses phrases, laissant un malaise en suspens, ou alors de celle qui radote à celle qui semble avoir saisi beaucoup mieux l’humain en coupant des cheveux, chacun semble exprimer des non-sens, du vide. Pourtant, ils brûlent tous d’envie d’exploser, de livrer leur propre vérité. Arpentant les corridors, les allées et venues autour de la machine à glace deviennent un prétexte pour engager la conversation avec l’Autre, pour s’intéresser à lui, pas toujours avec doigté, mais sans efforts requis. Simplement, doucement on glisse dans l’abîme des personnages.

Une comédie noire à voir et force est d’admettre que Christian Bégin et Isabelle Vincent volent la vedette.

Bon théâtre!

Une production des Éternels Pigistes en codiffusion avec La Manufacture
À La Licorne Du 3 au 21 septembre 2013
Pour toute information: ICI

EdithMalo
M’écrire : edithmalo@bouclemagazine.com
Me suivre sur Twitter: @MaloEdith
Pinterest: Edith

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :