Oui, un jour maman va mourir

Je le sais, tu le sais, tout le monde le sait. Un jour, on meurt. Y’en a qui sont super à l’aise avec ça pis y’en a qui sont dans le déni. Moi, je te dirais que je me promène entre les deux. Des fois, je suis plus zen que Bouddha pis d’autres fois ben on dirait que je suis sur un badtrip d’acide tellement que j’ai le vertige à penser qu’un jour je ne respirerai plus.

T’sé le genre de vertige où tu te mets à penser à la toute petite mini place qu’on a en tant qu’être humain dans l’univers. Penses-y! Y’a ta ville, pis ton pays, pis ton continent, pis ta planète, pis ton système solaire, pis ta Voie lactée, pis des trous noirs, pis…pis…le ressens-tu le vertige-là? Bon, ben c’est exactement celui-là!

Peu importe où je me situe, y reste que je contrôle ça du mieux que je peux au jour le jour. Sauf que là, j’ai le fruit de ma chair qui sans m’avertir me sort un : Maman? Est-ce que tu vas mourir un jour?

Freeze. En passant, moi je suis de l’école de pensée qui croit qu’il vaut mieux dire la vérité à tes enfants. C’est sûr que des fois ça donne des situations du genre :

« Madame, aujourd’hui votre fille a expliqué à tout le groupe de la garderie que pour faire des bébés, le pénis devait entrer dans le vagin. »

Mais bon, j’assume. Donc, à cette question, je voulais répondre le plus honnêtement possible. C’est sûr que la réponse est facile. C’est oui. Oui, je vais mourir un jour. Sauf que j’ai pas envie de mourir un jour. Je veux voir mes enfants grandir, pis voir leurs enfants grandir, pis je veux même être une arrière-grand-mère et radoter des histoires du temps qu’on se téléportait pas encore.

À ce moment-là, j’ai le vertige, JE NE VEUX PAS mourir, mais je sais que ça va arriver et comme je veux dire la vérité à ma fille, je prends mon courage à deux mains et je lui réponds : oui, un jour maman va mourir.

la mort

Elle éclate en sanglots, me serre fort dans ses bras en disant : « Non! Je veux pas que tu meures, jamais! »

Attends, déjà que j’essaie d’avoir l’air forte et laid back sur le fait que je vais mourir un jour pis là tu me fais le coup de pleurer ta vie à coup de sanglots qui t’empêchent de respirer pis il faudrait que je te rassure? Mais comment je suis supposée faire ça? Je suis en état de panique juste à penser à ma propre mort! Plus ma fille pleure dans mes bras, plus j’ai le vertige et moins je sais quoi faire. La peur nous envahit toutes les deux et je me mets à pleurer.

Comment je peux expliquer à ma fille tout ce que mourir implique? Qu’un jour je ne serai tout simplement plus là! Je ne veux pas quitter tout ce que j’aime! J’ai encore tant de choses à faire, à réaliser, à vivre! Je ne suis pas prête à mourir!

Mon chum arrive : Qu’est-ce qui se passe ici?
Moi, en pleurs : J’veux pas mourir!
Ma fille : J’veux pas que maman meure!
Mon chum, calme : Coccinelle, c’est normal, personne ne veut que sa maman meure, mais dis-moi qu’est-ce qui te fait peur quand tu penses à maman qui va mourir?
Ma fille : Qui va me donner de la nourriture?
Mon chum : Cocotte, Maman te fait jamais de la nourriture!

Ma fille arrête de pleurer soudainement, sourit et dit : C’est vrai! Bon, ben maman tu peux mourir d’abord, ça me dérange pas!

Ma vie.

Mère Rebelle

Me suivre sur Facebook
Me suivre sur Twitter
www.emilieouellette.com

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :