Les soeurs Boulay : une entrevue avec Stéphanie et une paire de billets à gagner !

Les sœurs Boulay ont connu une ascension rapide depuis le lancement de leur premier album, Le poids des confettis en mars dernier. Stéphanie et Mélanie Boulay ont remporté deux Félix (Album folk et Révélation de l’année) au Gala de l’ADISQ qui a eu lieu le 27 octobre. Elle remonteront sur scène le 7 novembre prochain au Club Soda à Montréal.

Les soeurs Boulay - Boucle Magazine

Mélanie et Stéphanie Boulay lors de l’Autre Gala de l’ADISQ
Crédit : Andréanne LeBel

Pour Stéphanie Boulay, avec qui je me suis entretenue, effectuer un concert à Montréal après avoir remporté ces honneurs est énervant. « On va retrouver les gens des médias, les journalistes, mais aussi les gens qui nous suivent depuis le début et certains qui vont être là par pure curiosité parce qu’ils nous ont vues à l’ADISQ. Ça ajoute une petite pression supplémentaire.» Elle m’a affirmé avoir travaillé sur une nouvelle version du show qui «sera un peu plus corsée et salée».

Deux nouvelles chansons qui ne figurent pas sur l’album sont intégrées dans le spectacle. « C’est difficile d’écrire en tournée, on a fait  environ 100 shows depuis le lancement de l’album et lors de nos temps libres, on fait de la promotion. C’est intense comme rythme de vie.» Dès qu’elles ont une journée ou deux, elles se mettent à composer ensemble. « On vit de beaux moments et c’est inspirant.»

Les soeurs Boulay lors du lancement de leur album Le poids des confettis. Crédit : Andréanne Lebel

Les soeurs Boulay lors du lancement de leur album Le poids des confettis.
Crédit : Andréanne Lebel

Dans la musique des sœurs Boulay, ce sont les voix et les textes qui sont mis de l’avant, soutenus le plus souvent par une guitare ou un ukulele et quelques percussions. « On aime dire qu’on fait de la musique tout-nue » a affirmé Stéphanie Boulay. L’esthétique de l’album repose principalement sur la vulnérabilité, la sensibilité et la sobriété qui s’en dégage. «C’est proche du ressenti, de l’imparfait, de la fragilité et de la vérité.»

Elles voulaient faire avant tout un album qui leur ressemble et ne pas faire de compromis pour les radios commerciales. C’est un pari réussi puisqu’elles ont remporté deux titres à l’ADISQ cette année.

|SA VISION DE LA BEAUTÉ|

« C’est drôle parce que ça va un peu avec notre musique. Je dirais que la beauté est dans l’imperfection, dans l’asymétrie. Le plus beau esthétiquement est le moins parfait. Les gens avec des grands yeux ou un visage particulier me permettent de m’en souvenir et me marquent. L’insouciance aussi est belle, les gens qui ne savent pas qu’ils sont beaux, qui sont libres et un peu maladroits, je trouve cela touchant.»

On pourra retrouver les sœurs Boulay (Stéphanie et Mélanie) sur la scène du Club Soda le 7 novembre prochain dans le cadre du Coup de cœur francophone. D’ailleurs, Boucle Magazine effectuera le tirage d’une paire de billets afin d’assister à ce concert.

»CONCOURS«

Pour y participer tu dois :

1)      Être résident(e) canadien(ne)

2)       Aimer notre page Facebook

3)      Aimer la page Facebook des sœurs Boulay

4)      Être disponible le 7 novembre prochain pour aller au Club Soda voir le show (tsé!)

5)    Nous dire pourquoi tu voudrais les voir en spectacle plus bas dans les commentaires.

 Le concours prend fin le mardi 5 novembre à midi et le/la gagnant(e) sera annoncé sur notre page Facebook le même jour à 19h.

8 Commentaires

  1. Ping : Les soeurs Boulay : Grande folie à petites doses |

  2. Les Soeurs Boulay, je les ai découverte ce 24 juin, au Parc Laurier. Entre deux averses, elles ont réussi a enflammé le parc. Coup de coeur instantané pour les frangines, leurs voix, leurs mélodies, leurs mots qui sonnent juste. Même quand leurs histoires sont tristes ou un brin décalées. Elles ont fait mon été. De la Gaspésie à la France, elles n’ont pas quitté mes oreilles. Je n’ai toutefois jamais eu l’occasion de les réentendre en spectacle. Parce que l’été se termine, parce que rien ne vaut un jeudi soir au Club Soda, parce que les entendre pour vrai me manque, j’pense que je suis due….

  3. Cynthia Rondeau

    Je suis tombée en amour avec leur album, mais j’aimerais les voir en spectacle car c’est là que la vraie nature des artistes ressort. 🙂

  4. J’ai vu le spectacle des soeurs Boulay l’été dernier au Festival Musique du Bout du monde à Gaspé, quand j’étais en vacances chez ma tante (je vis à Laval), et je les ai aimées dès leur première chanson. J’ai ensuite acheté leur album récemment et je suis complètement tombée en amour avec les paroles de leurs chansons qui sont drôles, touchantes et plein d’émotion, avec les harmonies de leurs voix aussi. Elles sont vraiment des artistes à découvrir parce qu’elles ont des super belles personnalités, leurs chansons sont trop bonnes et elles sont vraies.

    Je les aime trop !! (au cas ou ce n’était pas assez évident)

  5. Monica

    Les paroles et la musique de leur album sont tout simplement incroyables! Une très belle découverte québécoise pour moi cette année. Les voir en show serait une magnifique expérience. Elles iront loin j’en suis sûre. Des chansons vraies et touchantes. Rien que du positif 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :