Aritzia: mieux vaut tard que jamais!

Il y a quelques semaines de cela, alors que j’étais calmement assise dans mon salon en train de flatter mon chat (oui, ça m’arrive assez souvent), j’ai reçu un message texte d’une amie qui se lisait comme suit: « YO ARITZIA C’EST LA VIE ».

Plutôt direct et droit-au-but comme message. Et assez intriguant pour que ma curiosité soit piquée.

J’ai beau être lavalloise, je dois avouer ne pas faire très fréquemment des séances de magasinage dans notre emblème national, le Carrefour Laval. Autant que j’adore le centre commercial, sa propreté, son raffinement et sa grande diversité de magasins, autant que je suis mal à l’aise lorsqu’y mets pieds. Des filles de 14 ans au teint orangé douteux, en tracksuit rose Joshua Peretz et au maquillage un peu trop intense pour un dimanche matin qui se racontent comment Mathieu a trompé Lydia en embrassant Caroline au dernier party parce qu’il avait pris trop de Coolers, ça me met moyen à l’aise mettons.

Mais bon. Un nouveau magasin, ça me fait frétiller de plaisir. J’ai toujours adoré ma première visite dans un nouveau magasin: on rentre dans un terrain inconnu, on y découvre de nouvelles choses… Juste à y penser, j’ai les grouillardes.

DSC_0088

L’espace aménagé dans le fond du magasin permet à tous ceux désireux d’un petit répit de s’installer confortablement pendant que leur ami ou conjoint s’affaire à l’essayage de vêtements. Brillant!

J’avais effectivement entendu parler de la nouvelle boutique Aritzia: ma chère co-Bouclette Eliane était allée à l’ouverture de cette dernière, et m’avait louangé les collections, le style, le design du magasin. Ces louanges, combinées au message texte assez direct de mon amie, ont été suffisantes pour que je me convainque de passer outre les Barbies oranges de Laval et de vagabonder dans le Carrefour Laval pour y découvrir la boutique Aritzia.

Bon choix. Très bon choix, même!

Dès que j’y ai mis les pieds, j’étais sous le charme et je me maudissais royalement de ne pas avoir été visiter la boutique plus tôt. Mon mot d’ordre: à l’avenir, ne pas laisser les sublimes lavalloises au teint à la Doritos m’empêcher de faire du lèche-vitrine.

En effet, le design de la place en vaut le détour. En arrivant, on se fait accueillir par un espace immense aux couleurs terres, une statue massive d’une main qui tient un anneau doré et un espace de relaxation où des divans et écrans permettent aux hommes de la place d’attendre calmement leur chérie dans les cabines d’essayage. Wow, wow et re-wow.

Une fois la beauté du design assimilée et reconnue, ce sont les vêtements qui frappent. Du street style à perte de vue, des manteaux Mackage, du cuir, des chemises à carreaux pour un côté grunge, des morceaux à tendance vintage, des pantalons J Brand… Beaucoup de choix. Assez pour vous rendre heureuse, peu importe le look recherché. ON AIME PIS TOUTE, TSÉ.

En gros, méchant coup de coeur ici. Un magasin que je vous recommande fortement, chères Bouclettes. Certes, les vêtements offerts ne sont pas donnés, mais si vous cherchez à investir dans une pièce durable, de bonne qualité et avec un style intemporel, Aritzia en vaut grandement le détour!

Oh, et pour votre information, aucune fille en tracksuit rose n’a été repérée dans la boutique. Raison de plus pour aimer la place et m’encourager à y retourner.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :