Marie-Pier Perreault: la chanteuse qui n’osait pas rêver.

Portrait 2 MPP2013 poster AMARIE-PIER PERREAULT

La femme, l’amoureuse, la chanteuse.

C’est dans un café luxueux et zen que Marie-Pier et moi nous sommes rencontrées, afin de parler d’amour, d’amitié, de femmes et de musique, évidemment. Le Birks café situé au 1240 Square Phillips est un endroit charmant qui peut à première vu paraître trop huppé, mais qui est en fait un endroit accueillant et paisible où il fait bon manger un macaron et boire du thé. Marie-Pier et moi y avons partagé notre passion pour cette boisson réconfortante, mais surtout elle, en fait, car elle est une vraie fanatique de thé; elle ne compte plus le nombre de tasses dégustées quotidiennement !

J’en parle, j’en parle, mais vous souvenez-vous d’elle ?

Laissez-moi vous rafraîchir la mémoire !

Marie-Pier Perreault, a fait son entrée dans le monde du show business à 9 ans par l’intermédiaire d’un concours de chant diffusé au Point J. Puis, en 2002, elle nous proposait son premier album solo intitulé: Parlez-moi. Deux ans, plus tard, elle proposait l’album: Où la route mène ?, suivi de J’oublierai, en 2007, dont la chanson éponyme s’est hissée au sommet des palmarès.

On peut donc dire qu’elle a grandi sous les yeux du public qui l’a accompagné non seulement dans le développement de son identité, mais aussi de sa féminité. À tort, on croit souvent que c’est le public qui est exigeant et qui demande à nos artistes d’être parfaits et d’entretenir une image léchée d’eux-mêmes. Toutefois, pour Marie-Pier, il est évident que ce ne sont pas ses fans qui l’ont critiqué durement et qui ont terni l’image qu’elle avait d’elle-même. C’était plutôt les gens du milieu qui cherchaient en elle un standard de perfection, qui n’existe nulle part; sinon dans l’oeil critique et impitoyable de celui qui espère toujours « mieux ».

Des commentaires sur son poids, elle en a essuyé plus d’une fois, dès ses premières apparitions à la télévision et ses premiers spectacles. Enfant, elle recevait déjà une pression quant à l’image qu’elle devait projeter. Elle évitait de porter sur scène certaines couleurs pour ne pas paraître « grosse » et était déjà hantée par ces commentaires récurrents quant à son apparence.

Cela aurait pu avoir des conséquences graves sur son estime d’elle-même ainsi que sur ses comportements face à son corps et face à la nourriture. Heureusement, son entourage l’a préservé de cette obsession et de ce mal-être. Marie-Pier est cependant très sensible à la cause des femmes qui en souffrent. Notamment, elle appuie ANEB Québec en s’impliquant auprès de cet organisme, car elle a beaucoup d’empathie pour ces femmes qui ont un lien trouble avec la nourriture et leur corps (et ses hommes aussi, nous avons une pensée pour vous aussi messieurs). Elle participera d’ailleurs au prochain spectacle-bénéfice d’ANEB qui aura lieu le 5 février prochain.

ornament

C’est donc plus mature, confiante, amoureuse et accomplie, que Marie-Pier nous revient, après une longue absence, avec son quatrième album  M’enraciner , une oeuvre sur laquelle elle signe 7 chansons. Elle s’est d’ailleurs auto-produite avec la compagnie Muse-IX qu’elle a fondée avec son copain. Elle nous partage donc, sans compromis, un album à son image qui parle principalement d’amour et d’amitié et qui témoigne de son émancipation en tant que femme et artiste. Elle assume son métier plus que jamais et il en va de même pour la femme qu’elle est devenue.

Entre deux gorgées de thé, Marie-Pier m’a avoué n’avoir cependant jamais rêvé d’être chanteuse. Sa passion pour son métier a commencé par hasard, alors qu’elle participait à un concours télévisé, afin de gagner des billets pour aller voir Céline Dion. Elle ne se doutait pas que le chant prendrait ensuite tant de place dans sa vie. Ce jour-là, à 9 ans, elle a eu la piqûre du métier. Toutefois, jusqu’à tout récemment, Marie-Pier n’était pas une rêveuse. Sa crainte d’être déçue et son côté perfectionniste lui mettaient des bâtons dans les roues et elle préférait ne rien tenter de trop grand et surtout ne pas visualiser son avenir et ses possibles réussites.

 C’est grâce à des gens positifs et fonceurs, comme son copain, que Marie-Pier s’est permise de réaliser son rêve en produisant ce dernier album. Elle rêve maintenant de faire une tournée… et qui sait… puisque après tout, on ne sait jamais là où la route mène, n’est-ce pas ? 

ornament

Lorsque j’ai demandé à Marie-Pier ce qu’elle souhaitait pour les femmes en 2013, elle m’a répondu une bonne amie. Sa réponse m’a fait sourire, car il est vrai que les femmes sont dures entres elles et qu’elles ressentent souvent une compétition qui rend leurs liens amicaux difficiles. Elle a aussi ajouté qu’elle aimerait que des modèles sains et diversifiés circulent dans les médias, afin que les jeunes filles et les femmes puissent s’y identifier sans se créer un idéal distorsionné de la beauté.

Pour Marie-Pier, la beauté n’a ni visage, ni corps, mais un aura, une énergie et une intelligence.

photo pochette

« Elle vient de l’intérieur ! » a-t-elle affirmé. Dans son cas, ce sont le yoga chaud, la méditation et le thé qui lui permettent de garder l’équilibre et de se centrer sur sa propre beauté intérieure (et extérieure avons le, elle est belle !). Depuis que Marie-Pier a intégré la zénitude et le rêve à sa vie, elle n’en est que plus heureuse et épanouie, mais surtout enracinée!

Pour boucler la boucle je vous laisse sur une citation qui l’inspire:

« Rien n’arrive pour rien. »

«C’est qu’il y a parfois mieux ou que ce n’est simplement pas pour nous. Nous sommes tous nés pour faire quelque chose et il y a différents moyens de s’y rendre.» MPP

Marie-Pier, elle, c’était chanter ! Et vous ? 

mlle_mymy2

mllemymy.bouclemagazine@gmail.com 

Twitter: @_MlleMymy_

Facebook: Mademoiselle Mymy 
.
.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :