Recrue – Samuel Champagne, une plume à découvrir

Ce n’est pas le première fois que la Collection tabou traite du sujet délicat de l’homosexualité à l’adolescence. Par contre Samuel Champagne amène un vent nouveau par sa plume et complète le travail débuté par Kim Messier, avec Recrue, livre qui se penche sur l’homosexualité masculine.

Source: Radio-Canada

Les personnages que l’on retrouve dans Recrue sont parfaits. Pas dans le sens parfaits sans défauts, oh ça non, mais parfaits parce que Thomas et Maxence représentent deux types de personnalités très différentes ce qui permet au lecteur de s’identifier à l’un ou à l’autre.

Thomas est danseur, introverti, solitaire et ne reconnaît pas encore son homosexualité. Maxence est fraîchement débarqué de Manchester et il se rendra rapidement compte que ce n’est pas parce qu’il affiche fièrement son orientation dans une ville qu’il est aussi facile de le faire ailleurs.

Samuel Champagne n’évite rien. Il parle non seulement de l’amour entre deux adolescents, mais aussi du processus d’acceptation, de son orientation, de la peur face aux réactions des gens, de leurs parents, de l’école, des regards, les malaises et aussi le rapport à soi. L’auteur nous offre un amalgame de données et d’angles qui sont trop souvent mis de côté lorsque l’on aborde l’homosexualité.

C’est aussi une destruction des clichés que l’on observe. Maxence est un sportif et Thomas un danseur. De façon très subtile, Samuel Champagne travaille sur la déconstruction de ses clichés, il les inclut dans l’histoire et les modifie peu à peu. Le message est clair; si parfois les stéréotypes sont vrais, la plupart du temps ils sont faux.

L’écriture est simple et efficace, on laisse aller notre imagination et aucun mot ne « heurte » les gens. L’exploration de de l’homosexualité masculine se fait avec grande douceur. Une douceur où il est facile pour un lecteur hétérosexuel d’imaginer une femme et un homme.

Car si l’on oublie un instant qu’il s’agit de Maxence et Thomas, et non pas d’une Julie et Mathieu, Recrue, c’est une histoire d’amour, et l’amour n’est pas une question de sexe.

Homme aux femmes, femmes aux hommes, femmes aux femmes, hommes aux hommes, cela ne change rien. L’amour, c’est une émotion vécue entre deux personnes peu importe le sexe.

Source: Booknode.com

Source: Booknode.com

Samuel Champagne, un nom à retenir.

Verdict : Boucle Nécessaire.

Note :  9/10

Genre : Jeunesse, amour, homesexualité

Editions : Collection Tabou, Éditions Demortagne

Prix :  16,95 $ (Papier) 12,99 $ (Numérique)

Twitter : @AlexePhilibert

Pinterest : @HockeyMiss23

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :