Fading gigolo: du rire, des femmes et Woody Allen

Fading GigoloC’est sur un air de vieux jazz que débute le dernier film de John Turturro, Fading Gigolo. John Turturro, acteur et réalisateur,  interprète Fioravante,  un fleuriste en manque de moyens. Son meilleur ami,  Murray,  un libraire obligé de fermer boutique,  est campé par l’inoubliable Woody Allen. Ces deux comparses saisissent donc l’occasion qui se présente de transformer Fioravante  en tombeur de ces dames rémunéré. Murray agit  pour sa part en tant que gérant de cette entreprise pour le moins farfelue.

Ne se prenant pas très au sérieux,  le chemin de Fioravante croisera celui d’une amie de Murray et sa copine: le Dr. Parker (Sharon Stone) et Selima, femme fatale pulpeuse (Sofia Vergara). Habitant parmi la communauté juive de New York, Fioravante rencontrera également Avigal (Vanessa Paradis), veuve et mère de famille, qui défiera les conventions de sa religion pour passer du temps auprès de lui.

Ce long-métrage, quoique dirigé par John Turturro, se rapproche énormément de la filmographie de Woody Allen. Tout d’abord, en névrosé excentrique, Allen interprète sa propre personne vue dans plusieurs de ses oeuvres au cours des dernières décennies.  Les personnages riches et attachants ajoutent une certaine authenticité à ce récit malgré les incongruités qui le parsèment. La communauté juive ainsi que les rencontres féminines de Fioravante sont montrées de manière humoristique, mais respectueuses.  Se déroulant dans les rues du New York bourgeois, le décor classique  contribue à ajouter une touche rétro à ce long-métrage qui aurait pu être un Woody Allen des années 1980.

Côtoyant une famille afro-américaine colorée et sympathique, le personnage de Murray Fading Gigolo2est évidemment bavard à souhait et toujours en questionnements existentiels. Ceux qui aiment Woody ne se sentiront pas dépaysés devant ce film.  L’interprétation de Vanessa Paradis en femme juive timide et solitaire est particulièrement juste et sa relation avec Fioravante, remplie de douceur, permet d’apporter un certain équilibre au film.  Aussi, l’excentricité de Sofia Vergara en femme en recherche de fantaisie est rafraîchissante.

L’histoire de ce long-métrage est plutôt tirée par les cheveux et peu réaliste, mais le film est si agréable à visionner qu’on s’en soucie peu. La forte amitié visible entre Fioravante et Murray est touchante et le récit est comique sans tomber dans la vulgarité, ce qui aurait pu être facile considérant le sujet. Fading Gigolo est une comédie légère, mais abordant tout de même à travers ses péripéties plusieurs  sujets pertinents. La bande sonore vintage fait de ce film un divertissant qui donnera le sourire aux jeunes et aux moins jeunes.

Fading-Gigolo

Quels sont vos films favoris de Woody Allen?

Amélie Lacroix Maccabée

amelie.lacroixmaccabee@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :