Baiser à Manhattan,

Comment réussir à passer de deux romans traitants d’homosexualité féminine, à un roman muni d’un romantisme léger? C’était tout un défi qui attendait l’auteure jeunesse Kim Messier pour Baiser à Manhattan. Obtiendrait-elle la distance voulu entre Le placard, Coming Out et ce nouvel opus?

Heureusement, c’est d’une main de maître que l’auteure a réussi la transition. Elle a su s’aventurer plus loin et prendre des risques qui se sont avérés payants. Kim Messier n’est pas seulement passée du roman jeunesse au roman adulte, mais elle a démontré qu’elle avait plusieurs cordes à son arc d’écrivaine.

Quel délice (dans tous les sens du terme) cette lecture fut! Baiser à Manhattan est un équilibre entre la raison et l’instinct. On suit l’histoire de Charline, qui profite d’un périple à Manhattan, gracieuseté de son copain, pour tenter de se remettre de la mort de son bébé. Elle y fera la rencontre de Matt, un apollon de choix. Succombera-t-elle à son charme? Ou restera-t-elle fidèle à Tristan?

Avez-vous le même sentiment que moi? D’avoir affaire à du très prévisible et du très hollywoodien comme histoire? Je ne vous le cacherai pas, c’est le cas. C’est digne d’un scénario à la Hollywoodienne où Kate Hudson, reine de ce genre de films, aurait pu en obtenir le rôle principal.

Toutefois, ce n’est pas parce que cette lecture légère est prévisible qu’elle en est moins bonne. Baiser à Manhattan se lit rapidement et donne lieu à quelques frissons. C’est une lecture parfaite pour l’été, qui sans être le 50 nuances de Gray du Québec, se trouvera facilement une place dans vos pauses soleil.

Kim Messier sait comment bien titiller notre imagination tout en décrivant bien la scène. Il est possible que vous passiez des chaleurs aux pleurs en quelques chapitres. Le drame que vit Charline, trop peu abordé dans le livre, donne l’impression d’être seulement un prétexte, saura vous rejoindre d’une façon ou d’une autre.

Sommes toutes, malgré des défauts, Baiser à Manhattan (oui le titre à une double connotation qui m’a frappée dès le départ, oh well), est une lecture légère et agréable.

Mettez vos cerveaux à off et savourez.

 -Alexe-

Verdict : Boucle agréable

Note :  7/10

Genre : Chick-lit

Éditions : De Mortagne

Prix :  19,95 $ (Papier) 14,99 $ (Numérique)

Twitter : @AlexePhilibert

Pinterest : @HockeyMiss23

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :