Les brassières auto-collantes, comment ça marche?

De la brassière complète vers le no bra total: les étapes

J’ai toujours détesté voir (sur moi ou les autres) des bretelles de brassières dépasser d’une camisole. Surtout quand le outfit en question se veut chic et fancy. Pour moi, voir les bretelles d’un soutien-gorge…

bra-strap-brittany bra suntan…ça gâche tout!

Sans adorer, j’aime mieux quand on voit les côtés dudit soutien-gorge puisque ce sont là que les détails de dentelle se trouvent. On expose donc une partie plus esthétique du soutien-gorge:

102.7 KIIS FM's Wango Tango 2013 - Arrivals

Mais les bretelles, non.

Heureusement, il existe des soutiens-gorge qui se camouflent bien selon la coupe de notre vêtement.

Les brassières à dos nageur (ou bretelles croisées):

x bra

Les brassières sans bretelle, lorsqu’on porte des hauts sans manche:

soutien-gorge-grande-taille-bretelles-amovibles-elomi-lingerie-el19

Les brassières à décolleté plongeant arrière:

low-back-bra

Les brassières à décolleté plongeant avant:

fashion-forms-fas001-16536-gsz

Toutes de bonnes options que vous connaissiez peut-être déjà.

Mais avez-vous déjà songé aux trois modèles ci-bas made in Canada, qui sont, disons-le, assez next level?

La Vie en Rose, marque Canadienne:

La brassière avec bonnets auto-collants faits de revêtement en silicone, à utiliser pour tous vos vêtements où vous avez le dos complètement ouvert. Celle de La vie en Rose colle tellement, il n’y a pas de danger de la perdre. En l’enlevant, j’ai failli perdre un mamelon haha. Comme on doit coller chaque coquille séparément et les réunir en les attachant par le milieu par la suite, ça procure un soutien supplémentaire (et une craque de seins!). J’ai porté la mienne plusieurs fois et le silicone est resté aussi collant qu’à la première utilisation. Il suffit de le laver à la main et faire sécher à plat pour être certaine de la conserver longtemps (40$).

Capture d’écran 2014-08-24 à 21.09.47

En plus, La Vie en Rose a un concours, maintenant jusqu’au 14 septembre, pour faire tirer 10 cartes-cadeaux de 250$ (pour essayer leur nouveauté, le Magnetic Attraction, mais aussi celui ci-dessous et tous les autres!).

It’s a secret, marque montréalaise qui vend partout en Amérique! :

Sinon, pour les plus aventurières, il y a les brassières composées de deux coquilles indépendantes toutes en silicone de It’s a secret. Ce sont carrément deux ronds en silicone que l’on colle sur les seins. Le soutien (la magie) réside dans la façon de coller chaque coquille. En effet, il faut coller le bas de la coquille sur le bas du sein et ensuite coller le haut de la coquille le plus haut possible afin de faire l’effet « anti-gravité ». J’adore cette non-brassière qui donne vraiment l’impression de ne rien porter. Ça colle parfaitement, pendant même plus de 8 heures, je dirais. Je crois que cette option soutient mieux que la brassière qu’on colle et attache au centre, comme mentionnée précédemment, justement parce que la « pression » n’est pas mise vers le centre mais bien vers le haut. Par contre, aucune chance d’avoir une craque de seins avec cette option.

J’ai testé leur modèle Cupcake plus d’une fois et c’est mon préféré, puisqu’il offre support et discrétion (taille: A, B, C). (36$)

Capture d’écran 2014-08-24 à 21.30.07

Sinon, ils offrent aussi un modèle à support extrême (pour les plus gros seins : C, D, DD), le Cheating gravity, qui englobe vraiment tout le sein et qui a une plus haute préhension sur la peau du décolleté. (40$)

gravity

Je vous invite à voir la vidéo montrant comment poser les-dites coquilles de silicone, vous allez voir, c’est super simple!

It’s a secret est une nouvelle et adorable compagnie de Montréal qui offre des produits de grande qualité mais abordables. Tout pour vous charmer.

Vos seins made in  Montréal:

Sinon, si vos vêtements ne vous le permettent pas ou que ça ne vous tente simplement pas de mettre de brassière, allez-y donc ainsi. C’est maintenant que vous devez aimer votre corps et faire fi du regard des autres. Chaque jour que vous attendez est une journée ou vous auriez pu briller de mille feux (avec ou sans brassière… avec ou sans n’importe quoi en fait). (0$)

Mon été fut marqué par  le non-port de brassière de façon très régulière et assumée et, allez savoir pourquoi, j’ai trouvé ça très libérateur. Un bon coup de pied au cul de ma confiance. Un petit « Oh vais-je vraiment sortir comme ça », « me semble que mes seins sont vraiment tombant… » qui s’est transformé vite en « je suis bien dans ma peau finalement! Surprise!! ».

Je me suis auto-shaké le mental. Comme on shake un pommier. Sauf qu’au lieu d’en faire tomber des pommes, c’est une brassière et un complexe qui sont tombés.

Essayez-le, vous m’en reparlerez.

#freeboobs

bewbs

Sophie Antoine-Morin

sophie.antoinemorin@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :