Et toi? Pourquoi cours-tu?

Dans le sens des aiguilles d'une montre me voilà avec Nathalie Roy, Patrice Godin, et Michel Jean

Dans le sens des aiguilles d’une montre me voilà avec Nathalie Roy, Patrice Godin, et Michel Jean

Depuis la semaine dernière, un nouveau livre est arrivé chez les libraires: Pourquoi Cours-Tu Comme Ça? Et moi de m’exclamer: « Encore un autre livre sur la course? » Détrompez vous, ce livre n’a rien à voir avec la course technique.

Pourquoi Cours-tu Comme Ça? est un recueil de nouvelles, écrit par des personnalités que nous connaissons et qui avaient comme mission d’écrire sur un même sujet: la course à pied. Parmi les auteurs que j’ai rencontrés lors du lancement: le chroniqueur Patrick Dion, le journaliste Michel Jean, l’auteure à succès de la série de chick-lit Nathalie Roy et l’acteur ultramarathonien Patrice Godin.  Ils sont huit en tout à s’être prêtés au jeu de l’écriture sur la course. Le résultat est étonnant et rafraîchissant. On se sent un peu voyeurs d’entrer dans ces nouvelles et partager la passion des personnages.

Rencontre avec Nathalie Roy, auteure des séries de La Vie épicée de Charlotte Lavigne. Elle m’annonce d’entrée de jeu: « Je veux juste te dire que moi je ne cours pas! Je suis le vilain petit canard de la bande d’auteurs ». Par contre, le personnage de son histoire, elle court! Roy s’est prêtée au jeu de l’écriture en gardant son style chick-lit. Donc une histoire rocambolesque de fille qui veut courir. Mais courir après quoi?

Quelques minutes après, je me retrouve en tête à tête avec l’acteur Patrice Godin. Surprise de le voir là, puisqu’il arrivait directement d’un ultramarathon de 168 km qu’il a couru en 39 heures! Une machine! Et il me semblait frais comme une rose, de bonne humeur, tout souriant. En m’assoyant avec lui, il s’excuse en disant « Je pense que j’avais mal compris le concept, parce que moi je n’ai pas écrit une nouvelle. Je parle de ma propre expérience de coureur dans ce livre ».  Et quelle expérience! Ancien fumeur, c’est à 40 ans qu’il s’est mis à vraiment courir. C’est simplement après avoir feuilleté le magazine Runner’s World et avoir vu une annonce d’ultramarathon qu’il s’y est mis sérieusement.  Alors on peut vraiment dire que cet homme-là,  il court!

Finalement, j’ai eu la chance de m’entretenir avec le journaliste Michel Jean. Je croyais (à tort) que c’était un homme plutôt dur et sérieux. Et puis voilà devant moi un homme tout gentil, doux, sympathique et souriant! Saviez-vous qu’il a écrit quatre romans? En plus, il est aussi un sportif. Il préfère le vélo, mais s’adonne également à la course, où il préfère les sentiers dans la nature. J’étais un peu chamboulée de le rencontrer parce que sa nouvelle me touchait beaucoup, parce qu’elle est poignante, dramatique et pleine d’émotions.

Chacun des auteurs s’est servi de la course comme moteur pour écrire son récit. Les huit nouvelles en ressortent complètement différentes et savoureuses. J’ai dévoré ce livre en une soirée.

En librairie dès maintenant.

Éditions Stanké, 184 pages, 22.95 $

mo_9782760411616

 

Josée Leblond

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :