Mélanie Couture et ses 21 amants

1959511_10152470242268191_3040750046279903575_n

Chez Boucle Magazine, nous avons un petit faible avoué pour cette humoriste qu’est Mélanie Couture. Et quand j’ai su qu’elle lançait son premier roman, je me suis garochée sur l’invitation pour le lancement. Juste le titre me faisait saliver: 21 amants – Sans remords ni regrets.

Petite Parenthèse (ceux qui liront le livre comprendront cette petite parenthèse 😉 )

Notez bien ici qu’habituellement, je suis chroniqueuse mise-en-forme et non chroniqueuse littéraire. Alors, ce billet est écrit avec mes tripes et non de façon propre aux chroniques de livres.

Fin de la petite parenthèse.

 

Les éditions Recto-Verso ont approché Mélanie Couture pour son bagage de sexologue-humoriste afin qu’elle écrive un roman qui lui ressemble. Carte blanche en poche, elle nous arrive avec un concept de 21 petites aventures coquines, racontées de ses propres mots.

Premièrement, je fais un « high five » à la personne qui a fait le design de la pochette du livre. Une femme dodue en sous-vêtements, cheveux flamboyants, tatouée. On s’imagine aisément le personnage principal à travers cette image.

On se retrouve alors dans l’univers de Charlie, une artiste tatoueuse de 35 ans, qui nous amène dans son univers érotique le temps de 21 aventures. Déjà, dans le chapitre de présentation, j’avais le gros sourire aux lèvres. Parce que c’est drôle, très drôle. Et touchant. Et que si vous êtes dans la trentaine ou dans la quarantaine, vous reconnaîtrez tous les petits clichés présentés dans ce roman.  Si vous n’êtes pas dans ces deux tranches d’âge, vous serez transportés dans un univers de petites parenthèses et de notations très drôles vous mettant en contexte.

21 amants, tous différents. Présentés de façon à ce qu’on puisse se les imaginer. On peut presque les toucher tellement on se les imagine bien. Plaisir coupable et bien avoué que de se sentir voyeuse à travers ces amants. Des aventures érotiques pas toujours romanesques, qui se terminent bien ou en queue de poisson. La diversification des histoires et des personnages nous gardent accrochés au roman du début à la fin.

Mon amant préféré? J’ai eu un gros coup de cœur pour « Zeus », et il me semble que je pourrais aller passer une soirée au « Bleu » (bar indiqué dans le roman) afin d’avoir une mini chance de le rencontrer! 😛

21 amants – Sans remords ni regrets, vous fera passer un excellent moment de lecture pour peu que vous aimiez rire, et que vous aimiez les histoires coquines. Je dois avouer que j’ai dévoré ce livre et qu’il m’a fait rêver!

En vente chez Archambault, Renaud-Bray, Jean Coutu, et chez tout bon libraire en version papier ou numérique.

21 amants – Sans remords ni regrets – Mélanie Couture – Éditions Recto-Verso – 256 pages – prix de détail suggéré : 19.95 $

Josée Leblond


 

20141020_104206_Julia_Grunge

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :