Les Refuges Perchés de Tremblant!

Des chalets dans les arbres, au Québec!

Il y a deux semaines, j’ai eu la chance de tester les nouveaux Refuges perchés de Tremblant. Pas si nouveaux puisqu’ils sont ouverts depuis mai-juin 2014, et pas si à Tremblant, car c’était à Saint-Faustin-Lac-Carré pour être vraiment précise.

[Ça l’air bien important pour les gences de Tremblant de nous spécifier que Saint-Faustin c’est VRAIMENT pas Tremblant. Well, la précision est maintenant faite.]

Les Refuges Perchés sont littéralement de petites cabanes dans les arbres dans lesquelles on s’évade pour une, deux ou trois journées, histoire de décrasser ses poumons de leurs cochonneries de ville.

IMG_3458

C’est donc un vendredi après midi (partez avant 15h, vous allez vous éviter des heures de trafic) vers 14h que nous, trois jeunes femmes histériques, avons pris la 15 en direction de notre petit chalet-en-hauteur pour un 48 heures de criss de sainte paix.

Voici comment s’est passé notre périple:

Notre arrivée sur le site

C’est par un personnel super sympathique que nous nous sommes fait acceuillir. L’enregistrement s’est fait vraiment rapidement. Un dépôt de 290$ est demandé au cas ou on déciderait de sacrer le feu au chalet (pour info, ça a pris 24 heures avant que le montant ne soit remis sur ma carte une fois l’inspection faite à la fin de la fin de semaine). Nous avons pris notre poche de bois (on ne peut pas apporter son propre bois pour des raisons écologiques) et nous nous sommes dirigées vers nos brouettes de transport pour amener le stock vers notre nid.

Sérieusement, on était certaines que les brouettes allaient chavirer dans les chemins bouetteux, mais non. On ne cessait de répéter que c’était dont bien fait ces brouettes-là. Une chance, car il a quand même fallu marcher environ 1 km (15 minutes) pour se rendre à notre cabane. Et à 3 filles, y’avait pas mal de stock et les brouettes étaient pleines à craquer. Ha oui, et il pleuvait des cordes. On a beaucoup ri!

Pour ceux que ça inquiète, sachez que pour 15$, le personnel se charge de transporter vos bagages pour vous. Nous, on voulait le vivre comme des reals! Ça nous a fait des muscles de bras mettons.

Notre arrivée à la cabane

10733676_10152558196753929_1670854994_n

Au premier coup d’oeil, on a trouvé que c’était un peu petit mais vraiment très fonctionnel malgré tout. Il y a des coupes à vin, un poêle à gaz (ils vendent les bonbonnes à l’accueil), un limonadier, des oreillers. Bref, tout ce que ça prend pour vivre.

10733626_10152558195828929_234940346_n

Et puis, même si c’était un peu petit, on aurait pas vraiment pris plus grand. On s’est vite mis à notre aise. J’ai fait un feu dans le foyer pour couper l’humidité de la place avant d’ouvrir les sacs de couchage (oui faut apporter votre literie!). Ne sautez pas cette étape. Un lit devient humide vite, mais redevient sec lentement.

10735824_10152558196203929_1711812057_n

Préparation des repas

Il n’y a pas l’eau courante. Il faut aller chercher son eau dans le lac, la faire chauffer sur le poêle à gaz ou le foyer pour faire la vaisselle.

10743219_10152558196188929_21303267_n

Pour s’éviter de trop cuisiner et de salir plein de vaisselle le premier soir, ma meilleure amie avait eu la brillante idée de faire un tartare de saumon à l’avance! On a juste eu à tout sacrer dans une assiette avec une salade. Comme il y a une grande glacière dans la cabane, pas de danger que nos choses périment/caillent.

RefugesPerchésTartare

Dormir

Il y avait deux chambres/lits dans notre cabane. Il y avait donc de la place pour 4 personnes. À 3 filles et deux chiens (OUI LES CHIENS SONT ACCEPTÉS C’EST FANTASTIQUE!!!), on était vraiment bien, pas trop serrées. Étonnamment, on a bien dormi! On ne s’attendait pas à ce que les matelas soient confortables.

(Photo du site)

Capture d’écran 2014-10-30 à 16.17.16

(Photo de nous une fois installées)
10745032_10152558196983929_1858204490_n

Attention à bien gérer le foyer avant d’aller dormir. Mettez-le à combustion lente pour ne pas qu’il fasse chaud en se couchant, et froid en se levant… comme nous.

feu

Toilette/douche

Pas de toilette dans les chalets, mais des toilettes sèches sont disposées près de ceux-ci. Environ une toilette sèche pour deux cabanes. Si vous voulez des toilettes normales, vous devez aller à l’accueil. C’est aussi là que se trouvent les douches.

Des maudites belles douches. Propres, assez grandes et surtout avec de l’eau TRÈS chaude. Pas comme dans un camping ou tu as le choix entre froid et tiède. Et surtout pas de limite de temps! Pas de 25 sous qui time la durée. Ça l’air con, mais ça m’a vraiment rendu heureuse.

10744684_10152558196973929_750561515_n

Randonnée

C’est probablement mon sport préféré et, bien que je ne connaisse pas toutes les pistes de hiking du Québec, je crois pouvoir dire sans me tromper que celles des Refuges Perchés sont incroyablement belles, grandes et bien entretenues.

sentiers CTEL Sentiers Refuges perchés

Des mètres et des mètres de ponts, de roches et d’escaliers permettent de parcourir beaucoup de kilomètres sans effort. Sans avoir peur de se virer une cheville sur une racine. Sans avoir les pieds pleins de boue malgré la pluie abondante.

sentier CTEL

C’est le CTEL qui a mis en place toutes ces pistes! En plus des nombreux et merveilleux sentiers, il y a pleins de lacs et de cabanes de repos. Bref, c’est magnifique.

pont CTEL

Il pleuvait et faisait gris et malgré ça, on arrêtait pas de dire qu’on était sur le bord de mourir de bonheur tellement on trouvait ça beau et relaxant.

Refuges perchés

Les petites cabanes dans les arbres c’est génial, mais la magie c’est vraiment le décor dans lequel elles sont.

Infos en vrac:

  • L’accueil ferme à 19h les vendredis, donc vous n’aurez pas de bois ni d’électricité si vous arrivez après cette heure.
  • Une nuit de plus n’est pas suffisant selon moi. Nous sommes restées deux soirs, mais trois ça aurait été parfait. Il faut quitter à 11h le matin, donc ça passe vite.
  • L’électricité est vendue à l’accueil sous forme de batterie.
  • Apportez-vous des bottes de pluie et beaucoup de bouteilles d’eau (l’eau du lac est potable une fois chauffée, mais y’a quand même des bibittes dedans haha.)
  • Les refuges sont ouverts à l’année! L’hiver, avec des raquettes, ça doit être fou!!
  • C’est vraiment moins cher que pas mal tous les autres types de refuges dans le coin. À part peut-être le camping en tente. En plus, y’a souvent des Groupons!

Ça donne le goût de partir dans le bois hein?

Toutes les autres infos sont sur leur site: www.refugesperches.com

Sophie Antoine-Morin

sophie.antoinemorin@gmail.com

3 Commentaires

    • Sophie Antoine-Morin

      Oui vraiment un bel endroit! L’automne avec les couleurs, c’était vraiment très beau. On s’est dit qu’on y retournerait chaque année à pareille date 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :