Les opinions sur les réseaux sociaux…

Assurances-budgets-marketing-sont-consacres-aux-reseaux-sociaux-F

Salut Bouclettes!!!

Je suis humoriste de la relève, mais je suis aussi auteure humoristique. (Je constate qu’il n’y a pas d’auteur « relève ». Comme auteur, il paraît que dès que tu as une job, tu figures parmi les pros!). Je travaille alors beaucoup derrière les projecteurs. Cependant, chaque apparition sur scène ou à la télévision me donne droit à mon lot de messages de gars chauds qui me drunk text à des heures impossibles.

Ce qui m’amène à vous poser la question suivante, est-ce que les réseaux sociaux et l’accessibilité est entrain de briser la magie? Devrais-je connaître toutes tes pensées à mon égard?

La semaine dernière est passé un de mes numéros sur scène au canal D. J’ai eu droit à des messages gentils. Des dames, des messieurs qui me disent « Lâche pas je te trouve très drôle, je veux te voir plus souvent. » Mais pour équilibrer tout ça, je reçois des « j’aimerais avoir une photo de tes pieds. » « Tu veux-tu me jaser un peu? Voyons pourquoi tu ne me réponds pas? HEILLE PARLE MOÉ!» « J’ai fait un doggy style en fin de semaine et j’ai pensé à toi. » SUPER!

Premièrement, merci à tous ceux qui prennent le temps de dire qu’ils apprécient mon travail. Ça m’encourage à continuer, et quand vos messages sont gentils, encourageants, inoffensifs et même constructifs, je les note. Mon équipe et moi, nous nous faisons un plaisir de vous répondre personnellement. Mon équipe étant, mon chat, mon chien et moi.

Deuxio, EUH  LES GARS QUI ME DEMANDENT DES AFFAIRES LOUCHES JE NE VAIS JAMAIS VOUS RÉPONDRE! Je ne suis pas offusquée, vraiment pas. C’est ta manière de me dire que tu m’aimes et je crois que tu es maladroit, alors, je comprends. Je fais un petit sourire en coin, je le partage avec mes amies et on rit de toi, mais je ne te déteste pas.

Pour ce qui est des insistants, « Voyons pourquoi tu ne veux pas me parler? ENVOYE RÉPOND! » À l’heure que tu entames une conversation, je ne suis pas du tout assise à mon bureau, aux heures ouvrables, disponible pour répondre. Le fait que tu insistes tout en utilisant DES MAJUSCULES me repousse deux fois plus! Non, mais quelqu’un qui te parle en majuscule, tu le sais qu’il ne niaise pas. Je t’imagine crier en même temps que tu m’écris et lancer ton téléphone sur le mur parce que je ne réponds pas. Ne perds pas toute cette énergie là pour moi, je n’en vaux pas la peine. C’est ce que mon ex m’a dit!

Comme je l’ai mentionné plus haut, je ne suis pas souvent exposée, donc, les messages que je reçois sont plutôt sympathiques et surtout privés. Là où je perçois un problème c’est lorsque je lis publiquement des trucs concernant des amis(es) populaires. Ceux qui sont à la télévision tous les jours, qui sont, comme tout le monde des humains avec un cœur et une sensibilité.

Y’en a qui répliquent en disant « oui mais tu veux être une personnalité publique alors ça vient avec. » Oui et non. C’est-à-dire que personne n’est à l’abri d’une mauvaise critique et pratiquement tous les artistes ont déjà fait un faux pas côté mode, accepté un rôle qui ne leur allait pas, ou encore tenté un album de Noël. Mais quand ça devient plus personnel, là, j’ai un problème.

Une dame a écrit publiquement envers une de mes amies qu’elle n’était pas si belle que ça, que ses vêtements étaient laids et que même ses jambes et ses pieds étaient laids. Appelons-la Huguette. Avant les réseaux sociaux, Huguette aurait passé le commentaire à son amie Lucille durant leur cours d’aqua-forme et ensuite elles auraient continué d’essayer de suivre le groupe avec leur joues rouges et leurs maillots une pièce qui couvre leurs corps imparfaits. Car oui, la majorité de la population a un corps imparfait, MÊME LES ARTISTES, et c’est NORMAL.

Ça m’étonnerait beaucoup qu’Huguette aurait décidé, en 1999, de mettre de l’essence dans sa voiture, de conduire jusqu’au journal de Montréal pour aller publier son commentaire dans les petites annonces. Avant les réseaux sociaux, on n’était pas au courant de ce que chacun pensait dans son salon. Et si chaque fois qu’on émettait une opinion sur un réseau social, ça nous coûtait de l’argent? Combien d’entre nous iraient de l’avant avec leur commentaire?

Prendre le temps de partager ces observations, (car on va se le dire, c’est trop inutile pour qualifier cela d’opinion) c’est avouer que tu as beaucoup de temps à perdre. C’est aussi blesser pour blesser. Et n’est-ce pas un mauvais exemple à montrer aux jeunes? On essaie de leur apprendre à ne pas juger les gens selon leur apparence, on leur dit à quel point l’intimidation c’est inacceptable, mais nous, en tant qu’adultes on se bitch sur Facebook et Twitter, c’est beau non?!

Ceci dit, avant Internet, vous n’auriez pas pu lire mon opinion sur ce sujet et peut-être que vous n’auriez pas perdu 5 minutes de votre vie. Je vous repose donc la question, est-ce que les réseaux sociaux et l’accessibilité est entrain de briser la magie? Devrais-je connaître toutes les pensées à mon égard? Si la réponse est oui, tu sais où me rejoindre!

Une photo de la part de toute l’équipe. 🙂

banane et sorciere

Nadine Massie xo

Un commentaire

  1. Bonjour Nadine,
    Avant de te lire ici, je ne te connaissais pas du tout. Ton texte, pertinent, me donne envie de te connaître davantage. Aussi, tendrai-je l’oreille à tes propos dorénavant, car tu es une fille fort bien articulée, qui s’exprime franchement et justement sur un sujet qui demande à être fouillé parce qu’on baigne dedans à longueur de jour ; à moins de vivre dans une caverne…
    Merci!
    Au plaisir,
    Nathalie Gauthier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :