Éditorial : « Vintage Summer » par Elsa Jabre AKA Photogenic Bliss

Lorsque l’on m’a approchée la toute première fois pour que je publie un éditorial mode, j’ai eu un éclair de génie : pourquoi ne pas promouvoir le talent de nos photographes d’ici? Sachant que l’une des missions de Boucle consiste à promouvoir le local, yep, pourquoi pas? C’est donc avec beaucoup d’engouement que je vous présente mon nouveau bébé, une chronique dédiée, non seulement à des éditoriaux par des photographes québécois/canadiens, mais aussi dédiée aux photographes eux-mêmes. Si l’on met souvent leur travail de l’avant dans l’industrie de la mode, moi, je réinvente l’idée en leur donnant la chance d’occuper une place aussi importante que leur travail. C’est aussi une bonne façon d’aller chercher plus d’une personne en mêlant intelligences linguistique et visuelle (que vous soyez du genre à lire ou à feuilleter les magazines que vous achetez). Pas pire, hein? (P.-S. Si vous êtes photographe et que vous souhaitez prendre part au projet, rendez-vous en fin d’article pour plus d’informations!)

La photographe

Pour mon premier portrait de photographe, je suis très heureuse de vous présenter Elsa Jabre AKA Photogenic Bliss, une photographe d’ici de 26 ans ayant étudié au Collège Marianapolis en Art contemporain, puis en Économie à l’Université de Concordia. Son travail se caractérise par le naturel intemporel que procure l’éclairage extérieur à l’ambiance qui ressort de ses photographies et par la vivacité de celles prises en studio. Croyez-le ou non (vous pouvez scroll down, c’est pas interdit, tsé!), ça ne fait que cinq ans qu’elle fait de la photographie. Oui-oui! En effet, à l’âge de 21 ans, elle réalise que la photographie est sa passion, alors qu’elle assume le rôle de photographe journalistique pour le journal étudiant de l’Université de Concordia. À l’époque, elle était mannequin, précise-t-elle, et c’est à ce moment-là qu’elle décide d’être derrière la caméra plutôt que devant. Depuis, elle a travaillé avec de nombreuses agences de mannequins à Montréal, notamment DULCEDOMavenBOOK et Montage. Ambitieuse, elle possède plus d’une flèche à son arc : « J’adorerais faire un éditorial pour le magazine Dress to Kill. J’aimerais aussi me faire publier dans des magazines comme Zeum, Flanelle, Spoiler et Elle. Au cours de ma carrière, j’aimerais pouvoir prendre plus de close-up et aborder des thèmes telle que la sexualité. » On lui souhaite (avis aux intéressés)!

L’éditorial

J’espère que l’été ne vous manque pas trop, car « Vintage Summer » vous rendra grandement nostalgiques (vous aurez été prévenus)! On peut dire que, pour cet éditorial, Elsa Jabre ait bien saisi le sens de l’expression « simple, mais efficace », avec des vêtements dénués d’artifices se mêlant plus qu’harmonieusement au décor urbain de la métropolitaine. Même si elle travaille, le plus souvent, entourée de stylistes, elle a, pour cette fois-ci, pensé aux ensembles par elle-même, en plus d’avoir coiffé la mannequin de ses doigts de fée. Polyvalente, vous dites? Pour cet éditorial, elle avait pour but de reproduire quelque chose qu’elle qualifie d’antique, d’où la forte présence de vêtements vintage : « J’avais créé un moodboard avant la séance de photos pour organiser mes idées. Mon but était de créer une histoire avec les photos prises durant la séance. » Néanmoins, elle n’aurait pu réaliser le tout sans l’aide du maquilleur Ed War et, évidemment, sans la présence de la plus-que-belle Samuelle Langis de l’agence Maven Management. Son teint porcelaine, rehaussé par son lumineux maquillage, se marie à la perfection avec l’omniprésence du pastel. C’est beau-beau-beau; thumbs up!

Accessoire à cheveux : Ardène

Accessoire à cheveux et lunettes de soleil : ibidem

Haut et jupe coordonnés : Jones New York; lunettes de soleil : Urban Outfitters

Robe : Miarte&Neri

Robe : Miarte&Neri

Retrouvez-la sur…

Son site Web

Sa page Facebook

Son compte Twitter

Sa galerie photo Instagram

Sa galerie multimédia YouTube

Son blogue Tumblr

Vous êtes photographe et souhaitez avoir de la visibilité gratuite? Contactez-moi directement à partir de ma page Facebook personnelle. J’analyserai votre demande et vous enverrai un questionnaire d’une dizaine de questions avec de plus amples informations si elle est acceptée. Veuillez prendre note que nous devons avoir l’exclusivité de l’éditorial et que vous ne devez en aucun cas le publier sur vos plateformes sociales avant que nous l’ayons fait sur le blogue. Une concordance du thème avec l’une des missions de Boucle Magazine est un plus. Merci de votre compréhension!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :